30/01/14

 

Cadours. Défaite sans appel des seniors à Toulouse

Publié le 30/01/2014 à 03:48, Mis à jour le 30/01/2014 à 08:51

Thomas Marhem très actif en début de match. / Photo DDM

Thomas Marhem très actif en début de match. / Photo DDM 

Seuls les seniors ont pu jouer ce week-end puisque les U15 étaient exempts, les U13, U9 et U7 ont vu les rencontres annulées à cause d’arrêtés municipaux. Les seniors se déplaçaient donc au Stade Cazal Lapujade à Toulouse (terrain synthétique) pour affronter Toulouse Entente 1.

Peu habitué à jouer le dimanche après-midi et de plus sur ce type de surface, Cadours rentre bien dans le match, Thomas Marhem excelle sur son côté et adresse plusieurs centres à ses partenaires, mais aucun tir ne trouve le chemin des filets. Toulouse réagit, reprend le jeu en main, progresse balle au pied, varie passes courtes et transversales, met notre défense à mal, joue et à la 33e ouvre le score. Oubliant les consignes les milieux s’excentrent et laissent un boulevard dans l’axe, récupération adverse et quatre passes plus loin (2-0). Cadours n’applique plus les consignes, plus de repli défensif… Parfois quatre des joueurs de Cadours sont en position de hors-jeu !

Des attaques adverses mieux contrées

Après la pause, l’équipe se repositionne, contre plus facilement les attaques de nos adversaires, mais a du mal dans les phases offensives et tous les petits détails si risibles à l’entraînement prennent une autre tournure en match, passes approximatives, contrôles manqués, frappes non cadrées, voire aériennes. On porte la balle lorsqu’on doit la libérer et on la balance lorsqu’on doit la conserver et sur un énième contre, à la 70e (3-0).

Huit minutes plus tard, faute dans la surface, penalty, (4-0). Dans un sursaut d’orgueil, Cadours attaque et suite à une frappe relâchée par le gardien adverse, Patrice Cassard suit et inscrit le premier but du CO à la 80e minute (4-1). À la 88e , alors que le ballon doit être dégagé, pressing de deux attaquants Toulousains, tentative de dribbles, perte de balle (5-1, score final).

Les joueurs de Cadours sont tombés sur une belle équipe, bien en place, proposant un jeu simple et efficace, ne pouvant jamais hisser notre jeu. L’équipe a pu que constater que le travail accompli aux entraînements n’est rien s’il n’est pas développé en match. Il faut donc se retrousser les manches et continuer à travailler.

LABEL QUALITÉ ECOLE DE FOOT